Comment savoir si son ballon d’eau chaude est entartré ?

Accueil / Actualités / Comment savoir si son ballon d’eau chaude est entartré ?

L’immense majorité des foyers français possède un chauffe-eau et, le plus souvent, celui-ci fonctionne en autonomie, sans problème particulier. Pourtant, certains signes doivent éveiller l’attention : une surconsommation, des fuites, une baisse de rendement… Mais alors, comment savoir si votre ballon d’eau chaude est entartré et que faire pour remédier au problème ? Réponse avec les artisans plombiers de NPS, experts dans leur domaine à Lyon et dans les environs.

Comment marche un chauffe-eau électrique ?

Le ballon d’eau chaude fonctionne sur le principe de la stratification ou de l’accumulation. Cela signifie que l’eau chaude, qui a une densité plus faible, s’accumule en haut de la cuve. Elle est remplacée au fur et à mesure de son utilisation par l’eau froide du bas du réservoir. Celle-ci est alors amenée à la température voulue – généralement 55 à 65 °C – par une résistance électrique.

Cette résistance est sensible à la corrosion, c’est pourquoi elle est de plus en plus souvent protégée par un fourreau spécial appelé « stéatite ». Une autre protection employée est l’anode, classique (en magnésium ou en fer) ou électronique. Son rôle consiste à « encaisser » la corrosion à la place de la résistance : elle se dissout petit à petit dans l’eau du réservoir.

Les dangers du tartre pour votre chauffe-eau

Un chauffe-eau entartré vous expose à des soucis plus ou moins sérieux. Tout d’abord, une anode (à l’exception des modèles électroniques) couverte de tartre ne peut plus remplir correctement sa fonction, laissant ainsi la résistance exposée à la corrosion.

D’autre part, un ballon d’eau chaude entartré peut finir par percer : il n’y a plus alors qu’à remplacer l’appareil… Sachez de plus que, si l’anode n’a pas été changée à temps, la garantie de votre cumulus risque fort de ne pas fonctionner.

Enfin, un ballon d’eau chaude entartré :

  • consomme davantage ;
  • s’use plus vite ;
  • peut être le foyer d’une prolifération bactérienne.

Quels sont les signes d’un chauffe-eau entartré ?

Le tartre est généralement causé par une eau excessivement dure, qui entraîne des dépôts calcaires plus ou moins importants à l’intérieur de la cuve et sur les différents éléments. Pour savoir si votre chauffe-eau est entartré, contrôlez régulièrement l’aspect du réservoir : des traces couleur rouille sont le signe d’un encrassement, par exemple.

Autre manière de vérifier que votre équipement ECS fonctionne correctement : durant la période de chauffe, vous voyez s’écouler quelques gouttes d’eau claire. S’il n’y en a pas ou si la fuite est importante, c’est que votre appareil a un problème.

Enfin, si vous constatez que l’eau chaude est plutôt tiède, que vos factures énergétiques s’envolent ou que l’eau présente une couleur anormale, il y a de fortes chances pour que votre cumulus soit entartré.

Comment prévenir l’entartrement de votre ballon d’eau chaude ?

Tout d’abord, il convient de connaître les caractéristiques de votre eau du robinet. Trop douce, elle est agressive pour la cuve ; trop dure, elle entraîne la formation de calcaire et de tartre. La solution consiste alors à installer un adoucisseur d’eau. Le choix d’une résistance en stéatite est également une bonne option.

Pour protéger votre chauffe-eau contre le tartre, vous devez veiller à changer régulièrement l’anode, s’il s’agit d’un modèle en magnésium. Les anodes hybrides ou électroniques n’ont, en revanche, généralement pas besoin d’être changées.

Enfin, pour prévenir les risques liés au tartre et à la corrosion, il est conseillé de vidanger votre cumulus au moins une fois par an. C’est l’occasion d’un contrôle de l’état des différents éléments et d’un nettoyage de la cuve.

Comment détartrer son ballon d’eau chaude ?

En premier lieu, vous devez couper l’alimentation électrique. Ensuite, il vous suffit de vidanger le réservoir du cumulus, puis de démonter le thermostat et la résistance.

Vous pouvez alors détartrer la cuve du ballon d’eau chaude à l’aide d’une solution détartrante du commerce, en la laissant agir au moins une demi-heure. Rincez ensuite plusieurs fois le réservoir, puis remontez l’ensemble et remettez l’appareil sous tension.

L’opération vous paraît périlleuse ou dépasse vos compétences ? Ne jouez pas au plombier : appelez un professionnel !

Quand faire appel à un plombier pour son cumulus ?

Que vous constatiez une baisse de température de l’eau chaude, que vos factures d’électricité s’envolent ou que votre cumulus se mette à fuir, n’attendez pas pour contacter un technicien qualifié. Si le problème prend trop d’ampleur, vous risquez tout bonnement de devoir faire remplacer votre chauffe-eau !

NPS Plomberie, c’est une équipe de professionnels compétents et réactifs à votre service dans tous les arrondissements de Lyon, ainsi qu’à travers toute la première couronne. En faisant appel à nous, vous vous assurez une installation conforme aux normes, correctement dimensionnée et fiable. En cas de problème, appeler un plombier vous permet aussi de faire marcher la garantie de votre chauffe-eau.

Nous prenons en charge l’installation de votre ballon d’eau chaude, son raccordement et sa mise en route. Nous vous expliquons comment l’utiliser et comment l’entretenir. En cas de panne, nous nous déplaçons au plus vite pour réparer votre appareil ou le remplacer si nécessaire.

Vous envisagez de changer de chauffe-eau ? Spécialistes en la matière, nous vous guidons dans le choix d’un système ECS économique et performant, adapté à votre mode de vie et à votre budget. NPS Plomberie travaille en exclusivité avec les meilleurs fabricants : Atlantic, Saunier Duval, Watermatic, Frisquet, Ariston, SFA…

A lire également : comment régler un ballon d’eau chaude en heure creuse ?

Pour faire détartrer votre chauffe-eau par des spécialistes, contactez NPS Plomberie sans délai !

Partager cet article